• Les steeplers kenyans

    Les steeplers kenyans en camp national pour préparer Daegu

    Publié le 05 août 2011 à 09h39, par Gilles Bertrand
    Photo Jiro Moshizuki (Shot)
    Photo Jiro Moshizuki (Shot)

    Toute l'équipe nationale du Kenya est en stage national à nairobi pour préparer les Mondiaux de Daegu. Dont les steeplers à l'exception de Ezekiel Kemboi qui est menacé d'exclusion si celui-ci ne rejoint pas le groupe.

    Comme pour le Mondial de cross, l’équipe du Kenya se prépare au complet en vue du Mondial de Daegu. A l’exception de Ezekiel Kemboi, le steepler qui n’a toujours pas rejoint le camp d’entraînement.

     

    Et cela a provoqué la colère de Peter Mathu, le head coach qui a en charge de gérer le groupe. Incapable de joindre et de localiser le champion du monde en  titre qui ne répondait à plus aucun appel, la fédération a posé un ultimatum, menaçant d’exclusion le coureur qui déjà avait boudé les sélections nationales.

     

    Car le Kenya ne plaisante avec cette discipline collective de préparer en un groupe soudé et uni chaque grand rendez vous international.

     

    Dans cette équipe nationale, les autres steeplers sélectionnés pour la Corée sont quant à eux bien présents dont Brimin Kipruto l’homme fort de l’instant après avoir réussi 7’53»64 à un centième du record du monde. Champion olympique en 2008, celui-ci a retrouvé une motivation totale après une année 2009 en demi-teinte. Il avait pris la 7ème place du Mondial de Berlin déstabilisé par le décès de sa mère deux semaines avant ce rendez vous international.

     

    Quant à Richard Mateelong, la fédération ne cache ses inquiétudes quant à l’état de forme de ce coureur qui a aligné les performances moyennes cette saison pour ne pointer qu’en 8’07 »41 avec une cinquième place à Monaco. Aura-t-il le temps d’éponger une saison déjà bien remplie ? Peter Mathu reste optimiste car il compte sur l’expérience de son coureur, 3ème à Osaka en 2007 et à Pékin en 2008 et médaillé d’argent à Berlin.